Ma façon de traiter quelques interventions sur les bonsaï

Placer un bonsaï à mi-ombre :         Je place l'arbre pour qu'il a le soleil le matin jusqu'à midi et après 16hoo  (en été).  Durant la période 12h00 / 16h00  le bonsaï sera protègé par les grands arbres de notre jardin.  Les bonsaï auront un soleil tamisé donc beaucoup de lumière mais pas de soleil direct.

bild4172-2.jpg

Placer un bonsaï en plein soleil :     Je place mon bonsaï pour qu'il a le soleil toute la journée dans un endroit bien dégagé.   Mais lors des périodes de canicule ou les températures sont très chaudes je protège le bonsaï par un voile d'ombrage ou si possible je le déplace sous le feuillage des bouleaux de notre jardin. Ce moment concerne la tranche horaire de 12h00 à 15h00.

dscf0582.jpg

Nourrir les bonsaï :                         Ce qu'il ne faut pas faire:  c'est donner de l'engrais à un bonsaï faible ou malade.   Eviter de donner de l'engrais liquide à un bonsaï dont le substrat est sec il faut d'avoir l'arroser afin que le substrat soit mouillé pour qu'il puisse absorber ensuite l'engrais liquide sinon il ruisselle par dessus sans pénêtrer.   Eviter de donner de l'engrais en juillet et août.  Certains bonsaï ont besoin de plus d'engrais que d'autres. Attendre quelques semaines avant de donner de l'engrais à un bonsaï fraichement rempoté.

dscf0142.jpg

Protection hivernale :                    Dés que la saison froide commence je prépare mes bonsaï en placant certains dans des caisses que je recouvre de copeaux de bois ou de feuilles, mais avant cela je les arrose. Les petits pots je les mets dans des jardinières et je procède de la même façon. Les bonsaï dans les caisses de culture je les mets uniquement sous abri avec une plaque de polystyrène en dessous pour éviter le froid venant du sol.  D'autres de mes bonsaï sont replantés pour l'hiver en pleine terre sans protection aucune.  De temps en temps je vérifie l'humidité des substrats et s'il le faut j'arrose modérément mais jamais par temps de gel (très important).

bild2740-1.jpg

Le nettoyage des bonsaï :               Pour que le bonsaï soit présentable il faut lui faire un nettoyage de temps en temps, c'est pour cela à la sortie de l'hiver je les prends un à un je supprime par taille les bois morts, les branches ou rameaux cassés ou encore mal placés.  Je brosse les troncs ou la mousse a commencé à pousser.  J'enlève les feuilles mortes et épines tombées durant l'hiver avec un balai en coco.   Durant la saison les bonsaï à fleurs ou à fruits j'enlève les fleurs fanées ou les fruits secs.

dscf0547-2.jpg

La mise en forme :                          Je commence la mise en forme des conifères de la mi octobre jusqu'à la mi février et je laisse les fils durant onze mois.   Pour les caducs les travaux de ligaturage sont fait soit au printemps ou en été pour six mois environ.   Les bonsaï à fleurs ou fruits, je débute les travaux après la floraison et je laisse les fils seulement 5 mois maxi. Il faut surveiller toutes les ligatures et vérifier si elles ne pénêtrent pas l'écorce sinon il faut procéder au retrait des fils pour ne pas marquer l'écorce.  Certaines ligatures sont précédées d'une pose de raphia pour protèger l'écorce des branches et du tronc.    Une autre méthode pour la mise en forme est le haubanage à la place d'enrouler les branches ou rameaux avec du fil on les tire vers le bas par traction directe et on fixe le fil soit au pot ou au tronc. La période de travail et la durée est la même que pour la ligature. Et la dernière possibilité de mise en forme peut être pratiqué par la taille mais cela ne va pas sur tous les arbres.  Par cette méthode il s'agit de "guider" les branches par taille des rameaux

dscf1432.jpg

L'arrosage des bonsaï :                L'arrosage est une partie très importante du travail d'entretien des bonsaï.  Trop d'eau l'arbre peut mourrir pas assez d'eau il peut sècher et meurt aussi !   Certains bonsaï ont besoin de plus d'eau que d'autres exemple un pin : peu d'eau  un charme je lui garde toujours la motte humide.   Durant la période froide mi automne, hiver et printemps ou il y a risque de gel la nuit j'arrose mes bonsaï en matinée vers 10 et 11 heures comme cela l'eau en trop a le temps de s'évacuer. Lors des gelées surtout pas d'arrosage.   Durant la saison de croissance si le substrat est trop sec je fais un premier arrosage pour humidifier le sol et quinze minutes après je repasse et j'arrose copieusement.   Durant les périodes très chaudes certains arbres ont besoin d'une atmosphère humide autour d'eux alors je place un plateau avec des billes d'argile ou de la pouzzolane que j'ai bien mouillées auparavant sous le pot.  Là encore je contrôle si le fond du pot n'est pas dans l'eau. Evitez d'arroser votre bonsaï un plein soleil , les gouttelettes d'eau sur les feuilles feront loupe et brûleront les feuilles qui seront ainsi tachées donc moins beaux.  Ne mettez pas de soucoupe sous vos pots il y a un risque d'eau stagnante et donc de pourrissement des racines.

mai-2012-1.jpg

Tapis de mousse :                          Pour l'esthétique de l'arbre rien de plus beau qu'un tapis de mousse. Pour ce faire je fais sècher de la mousse que je saupoudre par la suite sur le substrat que je garde humide.  Au bout de quelques jours un tapis verdâtre apparait.  L'autre procédé est de poser des plaques de mousse sur le substrat mais là il faut les fixer sinon au premier arrosage "salut la mousse" !  Attention tout de même à ne pas laisser monter la mousse le long du tronc.

sept2011-1.jpg

Rempotage :                                    Avant un rempotage je laisse la motte de l'arbre sécher c'est plus facile pour le sortir du pot. L'arbre sorti de son pot j'enlève délicatement l'ancienne terre si je garde le même pot je le nettoye à grande eau avant de remettre l'arbre en place.   Une taille des racines est conseillée avant le rempotage. Certain bonsaï je lui laisse une partie du substrat (pin, épicéa) les autres j'enlève la totalité de l'ancien substrat. Le bonsaï est ensuite posé sur un petit tas de substrat et fixé au pot par le dessous. Puis le substrat est disposé tout au tour de l'arbre et enfoncé avec une baguette entre les racines afin de combler les trous. Cette opération terminée je procède à un arrosage copieux jusqu'à ce que l'eau sort claire  par le trou au fond du pot. Le bonsaï est ensuite placé dans un endroit abrité du vent et du soleil direct.  Pour l'esthétique je choisi un pot qui ne prend pas la "vedette" à la plante.

2012-2.jpg

A éviter sur un bonsaï :                      Les branches qui partent dans une courbe intérieur du tronc.   Les branches qui se croisent.     Les branches qui partent en opposition au même endroit sur le tronc.   Les branches qui partent sur le côté et qui viennent se placer devant l'arbre.    Les branches qui poussent tout droit vers le haut.    Les branches qui poussent  droit vers le bas.    Les branches qui ont un diamètre aussi gros que le tronc.    Les branches qui "fourchent" et qui ont la même taille il faut racourcir ou suprimer une des deux.    Les branches qui sont superposées les unes aux autres.  Les branches cassées

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : mardi, 22 Décembre 2015

×